Paris, 25 Septembre 1836 – Septembre 1910, Paris

Il a pour maître Thomas Couture (1815-1879). Le musée d’Orsay conserve un portrait de ce maître exécuté par Valton. Il fréquente Ecouen, pour ses affaires. Y a-t-il posé son chevalet ? Peut-être, mais rien ne dit qu’il s’y soit installé.

Le 29 Novembre 1892, Alphonse Eugène Butel, artiste peintre décorateur et Edmond Eugène Valton, même profession, sous la dénomination de société Butel et Valton, empruntent 50 000 F à Charles Edouard Frère, le 12 Mars 1893, habitant Paris. Ils fondent la société Butel et Valton avec pour objet la peinture scénique et les décors pour les théâtres. Les deux associés apportent à la société le droit de jouissance  pour toute la durée du bail qui leur a été consenti par Mr Robecchi, artiste peintre, décorateur, d’un grand atelier et dépendances à Paris, rue de Lauzun, pou neuf années à partir du 1er Janvier 1890, moyennant un loyer de 6 000 F par an.

En 1897, Valton demande à Guilia, veuve de Charles Edouard Frère, et à son fils Gabriel, de proroger l’obligation qu’il a envers eux, pour la société Butel et Valton, jusqu’en 1909. Il leur empreinte encore 5 000 F.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire le livre « L’Ecole d’Ecouen – une colonie de peintres au XIXème siècle »