Paris, 1er Janvier 1772 – 11 Juin 1846, Ecouen

Pancrace Bessa ne faisait pas partie de la Colonie mais a montré la voie vers Ecouen aux artistes concernés. Il a été le précurseur.

Pancrace Bessa est le fils de Nicolas François Bessa, contrôleur à la ferme générale. Il fait ses études à Montaigu et occupe un poste d’employé dans les bureaux de son père.

Encore adolescent lorsque la révolution éclate, ses aptitudes pour la gymnastique et pour l’escrime l’incitent à entrer dans la Garde Nationale et c’est ainsi qu’il assiste à la prise de la Bastille. Le 10 Août 1792, il participe avec la Garde Nationale à la défense des Tuileries et les massacres dont il est témoin le conduisent à renoncer à sa fonction et à s’engager dans l’armée.

Il gait partie de la campagne de Hollande sous les ordres de Charles Pichegru. C’est là que naît sa vocation; il y découvre la beauté des fleurs et s’intéresse à la représentation de la nature par la peinture. Il étudie la botanique et la zoologie et devient l’élève de Gérard van Spaendonck (1746-1822), puis de Pierre Joseph Redouté (1759-1840), avec lequel il collabore par la suite.

Déjà connu pour ses oeuvres picturales, il accompagne Napoléon Bonaparte avec Dominique Vivant Denon (1747-1825) dans sa campagne d’Egypte entre 1798 et 1801. Il en ramène de nombreux spécimens de coquillages, de crustacés, etc. qui donnent matière à de superbes planches dans Description de l’Egypte: histoire naturelle.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire le livre « L’Ecole d’Ecouen – une colonie de peintres au XIXème siècle »