Boston, 14 Juillet 1844 – 29 Mai 1915, Ashville

James William Pattison est le fils du principal de l’Institut Oread, college pour filles de Worcester, Massachussetts.
Vers la fin de la guerre civile, il est enrolé dans les armées de l’Union et publie quelques dessins du conflit dans le magazine hebdomadaire Harper’s. A la fin de la guerre, il commence des etudes d’art privé à Saint-Louis où il y rencontre sa première femme. En 1866, à New York, il prend des cours de dessins de paysages avec Sanford, R. W. Gifford, les frères William, James Hart et George Inness.
Après avoir été pendant cinq ans professeur à l’université Washington de Saint-Louis, James William Pattison se rendit à Düsseldorf pour se perfectionner. En 1876, il se remaria avec Helen Searle.
Helen Searle (1834-1884) était la fille du connu et très riche architecte Henry Robinson Searle (1836-1882). Elle est née à Burlington VT. Elle a vécu depuis l’age de dix ans à Rochester NY, dans la region des “finger lakes” située au Nord de l’état de New York, près du lac Ontario.
Elle a, très jeune, commencé à peindre des natures mortes de fleurs et de fruits.
En 1864, elle exposa à l’Académie des Beaux-Arts de Buffalo. Elle a enseigné la peinture et le dessin au Séminaire féminin de Mme Bryan, à Batavia.
En 1866, elle fit sa première grande exposition à l’Académie Nationale de Design de New York.
De 1867 à 1871, elle étudia à l’Ecole de peinture de Düsseldorf auprès de Wilhem Preyer (1803-1889). En 1870, son exposition chez les marchands d’art Bismeyer & Kraus fut très appréciée par la presse spécialisée. C’est à Düsseldorf qu’elle rencontra James William Pattisson (1844-1915).

En 1879, James William Pattison, sa femme Helen et leurs deux enfants s’installèrent à Ecouen. Il étudia avec Luigi Chialiva. Ils habitèrent à l’hôtel situé 9 Place de la Mairie.
James William Pattison exposa “Deux enfants” et “Figures in a street of Ecouen” (Figures dans la ville d’Ecouen) au Salon de Paris de 1880.
De retour à New York pour deux ans, James William Pattison exposa à l’Académie Nationale de dessin et à l’Association américaine des aquarellistes. Il devint directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Jacksonville, Illinois. En 1896, à nouveau veuf, il déménagea à Chicago et donna des conferences à l’Institut d’Art local. Il enseigna au Collège d’Art de Rockford, Illinois, étant très actif à la ligue municipale artistique et autres organizations locales. En 1907, la Ligue municipale artistique de Chicago acheta son fameux tableau “Serenity” (sérénité).
James William Pattison était un écrivain concernant les arts. Il débutat en 1886 avec une série “Art talks of Patisson” (les discussions de Patisson sur l’art) dans le Journal de Jacksonville et le Journal de Chicago. Il a publié plusieurs livres concernant les peintres depuis la Renaissance jusqu’aux temps modernes.
James William Pattisonse retira à Ashville, Caroline du Nord et décéda à l’age de soixante dix ans.