Powers-Court, 1842 – 1891, Londres

James Lewis Strange Digman Wingfield fut un Irlandais voyageur, acteur, costumier, écrivain, peintre et bien d’autres choses encore, au gré des circonstances de sa vie.

Né le 25 Février 1842, James Lewis Wingfield est le troisième et dernier fils de Richard Wingfield, 6e vicomte Powerscourt et de sa femme, Lady Elizabeth Frances Charlotte, fille aînée de Robert Jocelyn, 3e comte de Roden.
Il a étudié à Eton College et à l’Université de Bonn . Il était destiné à l’armée, mais a renoncé à la carrière à la demande de sa mère.

Il a été acteur de théâtre, notablement le 21 Août 1865 où il jouait au Haymarket theater.
Il a été également journaliste et accessoirement chirurgien au cours de la guerre franco-prussienne de 1870. Il a peint le siège de Paris, communiquant par ballon avec The Times, The Daily Telegraph et d’autres journaux Anglais. Après un court séjour à Londres, il revient à paris pour couvrir les évènements de la Commune.

Il a son atelier dans une grange et loue pour une durée de trois ans, pour 300 Fr par an, une maison rue de Paris, dans le village d’Ecouen, le 5 Août 1868 à Mr Bourgeois. C’est une grande remise dépendant d’une propriété. En 1891, il vit chez Pierre Edouard Frère au 9 rue de la Beauvette.

De retour à Londres, il loue une maison située au 8 Maida Vale avec un grand studio attenant. Lewis Wingfield, concentré sur la peinture, est devenu membre de la Royal Hiberian Academy. Entre 1868 et 1875, il a présenté quatre œuvres à l’Académie Royale et une à la Street Gallery Suffolk.
Après avoir abandonné la peinture, Lewis Wingfield devint costumier de théâtre.
Après s’être lassé de cette occupation, il voyageât beaucoup. Wingfield a été l’un des premiers Britanniques à voyager à l’intérieur de la Chine. En 1880, il visita Hong Kong , Fuzhou , Shanghai , Suzhou , Tianjin avec des déplacements aux alentours. Il a continué ensuite vers Tokyo. James Lewis Wingfield a également travaillé comme correspondant de guerre intégré dans le personnel militaire. Il a rejoint l’armée britannique au Soudan en 1884. Il a ensuite été longtemps hospitalisé en Egypte et n’a jamais tout à fait recouvré la santé. Il voyagea également en Australie.

Le 12 Novembre 1891, James Lewis Wingfield décéda au14 Montague Place, à Londres et fut enterré dans le cimetière de Kensal Green .