Stockholm, 13 Février 1834 – 4 Octobre 1906, Tranas (Suède)

Alfred Wahlberg est né le 13 Février 1834, à Stockholm, d’un père peintre et d’une mère sculpteur. Après avoir montré un talent précoce pour la musique, bien qu’ayant subit l’influence de son père pour la peinture, Alfred Wahlberg entra à l’Académie Royale de Musique où il y étudia le piano et la clarinette. Après ses etudes, Alfred Wahlberg a rejoint l’orchestre “Göta Gardes Musikkar” et a donné des leçons de piano pour gagner sa vie.
Après avoir suivi des cours à l’Académie Royale Suédoise des Arts, en 1857 il a déménagé à Düsseldorf pour entrer à l’école de peinture Kunstakademic. Il était étudiant dans la classe de Hans Fredrik Gude (1825-1903).

Avant de retourner en Suède, il voyagea aux Pays-Bas et en Belgique pour compléter sa formation. De retour en Suède en 1862, il peignit son tableau le plus connu “Svenskt insjölandskap fran Kolmarden”, exposé au musée National des Arts.

Il arriva à Paris en 1866 et participa à l’exposition universelle l’année suivante. Au salon de 1868, il exposa un soleil couchant “Vue prise sur les côtes de Bohulän, Suède” et un clair de lune “Vue prise à Fjällbacka, sur les côtes de Bohulän”. Il a été médaillé aux Salons de Paris de 1870 et 1872.

Spécialiste des paysages suédois, il fut present à l’exposition universelle de 1878 où il reçut une médaille de première classe. Il fut nommé Chevalier de la Légion d’Honneur en 1874 et promu officier en 1878.

En 1896, il résida rue de Paris, à Ecouen.

Le fameux écrivain Théophile Gautier (1811-1872) fit son éloge. Il a été un familier de Pierre Edouard Frère (1819-1886) à Ecouen ainsi que de Charles François Daubigny (1817-1878) et Léonide Bourges (1838-1909) à Auvers-sur-Oise.

Presque chaque été, Alfred Wahlberg faisait de brefs retours en Suède pour y étudier la nature.
Il est décédé le 4 Octobre 1906 à Tranas (Suède).