Des artistes d’Ecouen charitables

Le peintre Auguste Anastasi (15 Novembre 1820, Paris – 15 Mars 1889, Paris), peintre de Barbizon, fut un élève de Paul Delaroche et de Jean-Baptiste Corot. Parmi ses nombreuses œuvres de paysages des environs de Paris, de Normandie, de Hollande et d’Italie, il réalisa une aquarelle à Ecouen.
I collabora, comme lithographe, aux revues « L’Artiste » et « Les Artistes contemporains » en réalisant des œuvres d’après Rosa Bonheur, Corot, Isabey et Théodore Rousseau.

A partir de 1860, sa vue commença à baisser, et en 1870, il était devenu aveugle.

Pour lui venir en aide, ses amis artistes organisèrent une vente de charité les 5 et 6 février 1872 à Drouot. Parmi les très nombreux donateurs figurèrent trois de nos artistes d’Ecouen, et non des moindres :Pierre Edouard Frère, qui offrit « L’Application », Paul Seignac avec « L’amour de l’étude » et Paul Soyer avec « Tête de bohémienne ». La vente rapporta plus de 150 000 francs car les acheteurs, devant la qualité des œuvres proposées, s’étaient montrés très généreux.
Un bel exemple de solidarité.

 Caricature d'Anastasi par Nadar