Pas du nu, s’il vous plait !
Elizabeth, épouse du peintre américain ami d’Edouard Frère, James Wells Champney, dans sa pruderie, se réjouissait qu’il n’y ait pas de nus dans les oeuvres des peintres d’Ecouen. Et c’est vrai qu’il est difficile d’en trouver.
Nous avons cependant remarqué, dans des ventes récentes, deux scènes galantes dEdouard Frère – mais pas de grand format!
Il faudra attendre les oeuvres du fils de Paul Seignac, Guillaume, pour que le nu fasse un retour en fanfare à Ecouen. William Bouguereau, son professeur, avait fait du nu académique une valeur sûre sous Napoléon III. Il vint à Ecouen et acheta même la maison de Paul Seignac, située dans ce qui est aujourd’hui la rue Colette Rousset. Heureusement pour elle, Elizabeth Champney n’a pu être choquée car elle n’était plus à Ecouen à cette époque.
La pinacothèque municipale possède un beau tableau de Guillaume Seignac mais, si vous espérez y découvrir une belle femme dénudée, vous serez déçu(e), la « Muse » est habillée! Par contre, sur Internet il y a du choix!