Thomas Couture (1815-1879), grand nom de la peinture à cette époque, possédait un petit château à Villiers-le-Bel, village voisin d’Ecouen. C’était une grande propriété de 3,4 hectares dans laquelle il avait son atelier.

Habitant tout proche, Thomas Couture était en relation très fréquente avec les peintres d’Ecouen, en particulier avec Pierre-Edouard Frère.

Nous savons que Thomas Couture était également un grand collectionneur d’œuvres d’art mais nous ne connaissons pas le détail de ses collections.

Dans une lettre du 17 Septembre 1870, il raconta que, du haut de sa demeure, il aperçut trois cavaliers. C’étaient des Prussiens sous le commandement du Colonel von Pressentine. Ils avaient reçu l’ordre de réquisitionner sa propriété. Ensuite, elle a été complètement saccagée, ainsi que ses collections et son atelier.

Il trouva refuge, avec sa famille, chez les religieuses du château d’Ecouen qui y enseignaient aux jeunes filles de la Légion d’Honneur. Il y rencontra le Prince de Wurtemberg et le Général von Kessel pour se plaindre de son dénuement matériel causé par la situation d’occupation.

Une anecdote intéressante: en échange de quelques couvertures, il exécuta le portrait d’un jeune Lieutenant appelé von Hindenburg destiné à une carrière prometteuse.