Un portrait original

Le visiteur qui vient découvrir la Pinacothèque municipale d’Ecouen située au premier étage de la mairie est surpris lorsqu’il se trouve face à l’énorme tableau d’Auguste Schenck appelé « La Rafale ». Ensuite, il découvre, sur la droite, le portrait de l’artiste.
Ce portrait, jusqu’à récemment d’un auteur anonyme, a une histoire singulière.
En effet nous avons retrouvé le peintre qui en est l’auteur : il s’agit de Frédérick D Henwood (1864-1948), qui fut un des élèves étrangers d’Auguste Schenck. Ce grand portrait fut offert à Mme Schenck après la mort de celui-ci. Un article paru dans le Morning News de Wilmington (Delaware), indique, le 3 Mars 1905, la venue de Henwood à Ecouen quelques semaines après le décès du peintre. Pour quelle raison ?
Lorsque l’on regarde le tableau, on s’aperçoit que le haut du corps est une copie de la photo de Ferdinand Mulnier (1817-1891) parue dans La Galerie Contemporaine. Il fallait y penser. Le bas, avec la palette, a été imaginé assez facilement.
Les deux tableaux figurant à la mairie ont été offerts par Mme Schenck, mais pas tout à fait gracieusement. Elle a demandé en échange que la rue où ils vivaient portât le nom de son mari.