Des artistes d’Ecouen charitables

Le peintre Auguste Anastasi (15 Novembre 1820, Paris – 15 Mars 1889, Paris), peintre de Barbizon, fut un élève de Paul Delaroche et de Jean-Baptiste Corot. Parmi ses nombreuses œuvres de paysages des environs de Paris, de Normandie, de Hollande et d’Italie, il réalisa une aquarelle à Ecouen.
I collabora, comme lithographe, aux revues « L’Artiste » et « Les Artistes contemporains » en réalisant des œuvres d’après Rosa Bonheur, Corot, Isabey et Théodore Rousseau.

A partir de 1860, sa vue commença à baisser, et en 1870, il était devenu aveugle.

Pour lui venir en aide, ses amis artistes organisèrent une vente de charité les 5 et 6 février 1872 à Drouot. Parmi les très nombreux donateurs figurèrent trois de nos artistes d’Ecouen, et non des moindres :Pierre Edouard Frère, qui offrit « L’Application », Paul Seignac avec « L’amour de l’étude » et Paul Soyer avec « Tête de bohémienne ». La vente rapporta plus de 150 000 francs car les acheteurs, devant la qualité des œuvres proposées, s’étaient montrés très généreux.
Un bel exemple de solidarité.